Surveiller et espionner les réseaux sociaux

surveiller reseaux sociaux

Désormais, plus de 92% des 15-17 ans ont un compte Facebook (enquête réalisée auprès de 35.000 jeunes par l’association Calysto). Les adolescents sont de plus en plus connectés et presque omniprésents sur les réseaux sociaux. Les parents sont parfois inquiets et souhaitent surveiller leurs enfants sur internet. Cette pratique apparaît aussi au sein des couples, afin de savoir avec qui communique son conjoint.

Vous souhaitez savoir ce que fait votre fille ou votre fils sur les réseaux sociaux ? Vous voulez savoir à qui parle votre copain ou votre copine ? Vous êtes au bon endroit. Nous allons faire un zoom sur les méthodes de surveillance et d’espionnage des réseaux, que ce soit pour Facebook, Snapchat, Whatsapp, Instagram, Skype, Gmail, Viber ou Twitter. Nous vous renseignerons aussi sur les différentes arnaques existantes et sur les bonnes pratiques pour rester dans la légalité.

Espionner les réseaux sociaux

Qui utilise la surveillance des réseaux sociaux ?

La surveillance des réseaux sociaux est souvent utilisées par les parents (pour surveiller leurs enfants), et par les couples (pour observer leur partenaire).

Les parents

À partir du moment ou son fils ou sa fille se retrouve parfois seul à la maison ou sur le trajet de l’école, on lui offre souvent un téléphone portable pour qu’il puisse joindre ses parents en cas de problème. Le soucis, c’est que les portables modernes ne servent plus uniquement à téléphoner. Cette fonction est très peu utilisée par les jeunes. Ils préfèrent jouer à des jeux qui peuvent être addictif, envoyer des messages et se connecter à internet… Sur la toile circulent tout types de contenus et de personnes. Certains ne sont pas du tout adaptés aux enfant.

Si le téléphone portable est un outil formidable, il est recommandé d’utiliser un logiciel de contrôle parental sur celui de ses enfants. Cela peut éviter une utilisation abusive ou dangereuse du smartphone, surtout pour les plus jeunes et les adolescents. Les ados sont souvent adeptes de réseaux sociaux comme Instagram, Facebook ou encore Snapchat. Ces applications permettent d’entrer en contact avec n’importe qui et sont aussi prisées pour échanger des photos.

Heureusement, certains logiciels permettent de surveiller l’activité de son fils ou de sa fille sur son téléphone et notamment sur les réseaux sociaux. Grâce à un logiciel de surveillance que certains qualifient de contrôle parental, vous pourrez savoir avec qui vos enfants communiquent, ce qu’ils envoient comme messages, comme photos, à quelle heure ils se connectent, et ce pour la quasi-totalité des sites communautaires. De plus, il est aussi possible de consulter les messages envoyés et reçus depuis le téléphone, comme les appels téléphoniques.

Une fois installé sur le téléphone surveillé, le logiciel deviendra invisible. Cependant, il est conseillé d’en parler à ses enfants plutôt que de les espionner dans leur dos (pour favoriser la confiance et éviter des risques juridiques dans certains pays).

Les couples

Les taux d’infidélités dans les couples n’ont jamais été aussi hauts. Ceci est valable pour les jeunes mais aussi pour les personnes déjà mariées (comme en témoigne le nombre de divorces grandissant). Pour ces raisons, de plus en plus de personnes choisissent de surveiller et parfois même d’espionner l’ensemble des réseaux sociaux de leur partenaire. Certains espionnent leur femme, leur mari et d’autres leur copine ou leur copain.

copain copine mari femme

Il existe des logiciels espions qui permettent de surveiller l’ensemble des réseaux sociaux et même de savoir si ils sont inscrits sur des sites de rencontre. Certains sont équipés de keyloggers et enregistrent toutes les frappes du clavier pour vous les transmettre. D’autres permettent de voir les conversation pour de multiples applications comme les messages sur Messenger (de Facebook), Snapchat, Instagram, Skype, Viber… Il est aussi possible de voir les photos envoyées.

Comment espionner les réseaux sociaux ?

Pour espionner les réseaux sociaux ou le téléphone de quelqu’un, il existe des applications spécialisées. Cependant, un certain nombre d’arnaques circulent aussi sur le web…

Gare aux arnaques

Vous êtes tombé sur un site qui promet de pouvoir « pirater » le compte d’un réseaux social en un clic sans avoir un accès physique au téléphone ? Fuyez ! Il faut savoir que c’est impossible et que c’est surement une méthode pour vous soutirer de l’argent…

Choisir et utiliser un logiciel espion

surveiller snapchat

Certains logiciels espions comme mSpy (que vous pouvez obtenir en cliquant sur le bouton ci-dessus), sont spécialisés dans l’espionnage des réseaux sociaux et des téléphone portables. Ils nécessitent une installation sur le téléphone observé (ils deviendront ensuite invisibles). Par exemple, mSpy permet de surveiller :

  • Facebook messenger : sur le panel d’administration du logiciel, vous pourrez consulter les conversations du téléphone cible et surveiller Facebook Messenger. Il est également possible d’accéder aux fichiers multimédias transférés via cette applications de messagerie. Facebook et son application de messagerie Messenger sont utilisés chaque jour par plus d’un milliard de personne.
  • Snapchat : vous aurez accès à tout les messages, les photos et les vidéos. Même si ils ont été supprimés. Mêmes si les snaps disparaissent en quelques secondes (de une à dix), ils resteront visibles. Découvrer comment surveiller Snapchat en vous rendant sur cette page.
  • Whatsapp : comme pour les messages du téléphone, il est possible de voir avec qui communique le téléphone espionné (appels, messages, fichiers). Voici la page qui montre comment surveiller un compte Whatsapp.
  • Instagram messages : depuis peu, il est désormais possible de consulter aussi les messages échangés via instagram. Il est aussi possible de surveiller Instagram grâce à un logiciel de surveillance.

Cette liste n’est pas exhaustive. Ce logiciel espion permet aussi de surveiller Tinder, Viber, Telegram, KIK, Hangouts, Skype, les mails et même davantage car il existe aussi une fonction keylogger (qui enregistre tout ce qui est tapé sur le clavier). Pour en savoir plus, cliquer ci-dessous.

Espionner les réseaux sociaux

À lire obligatoirement : petit point sur la législation

Des précautions doivent être prises avant de se lancer dans la surveillance du téléphone et des réseaux sociaux d’une personne. En effet, il est interdit d’espionner ou de surveiller une personne à son insu (sans qu’elle le sache et sans qu’elle donne son accord). Un accord écrit est souvent nécessaire pour les personnes majeures. Pensez à vous renseigner sur la législation exacte de votre pays pour éviter les risques. N’oubliez pas que la communication vaut souvent mieux que la surveillance. Ce site ne vous incite pas à la pratiquer mais est destiner au renseignement et à la mise en garde. Seule votre responsabilité est engagée.